Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.

Un tournant décisif pour l’Union Européenne !

Publié le par DRosseels

Comme mentionné au sein d’un post précédent, la monnaie unique a été mise en place en Europe sans véritable politique économique / budgétaire commune. Cette absence de politique européenne a d’ailleurs joué un rôle décisif dans le déclenchement de la dernière crise économique. Comme expliqué ci-dessous, de nombreuses réformes devraient être mise en œuvre à l’échelle européenne afin d’éviter toute nouvelle crise…

En guise de remarque préliminaire, il aurait été plus judicieux de procéder de manière radicalement différente : au lieu de mettre en circulation l’Euro puis de se questionner sur la mise en place de politiques européennes, on aurait dû transférer toute une série de compétences aux institutions européennes avant de lancer la monnaie européenne. Les compétences à transférer vers l’échelon européen ne sont d’ailleurs pas uniquement économiques ou budgétaires. Des politiques sociales ou en matière de fiscalité devraient également être entièrement menées par les institutions européennes. Il est ainsi urgent qu’un salaire minimum, un impôt des sociétés ou des quotas d’immigration soient déterminés au niveau des institutions européennes…

Avant de transférer massivement les compétences des pays vers les institutions européennes, la gouvernance de l’Union Européenne et le bon fonctionnement de ses institutions devraient être remis en cause. L’Union Européenne est dans les faits aujourd’hui dirigée par le conseil européen constitué des différents dirigeants européens (i.e. premiers ministres, ministres des finances,…) se rencontrant 3 ou 4 fois par an. Ceux-ci prennent des décisions qui sont adoptées à l’unanimité. Par analogie, c’est comme si les 55 gouverneurs des états américains se rencontraient quelques fois par an pour décider, à l’unanimité, de la politique des Etats-Unis…ce qui serait totalement inefficace !

Le parlement européen étant la seule institution européenne dont l’ensemble des membres est élu au suffrage universel direct, ses pouvoirs devraient impérativement être renforcés. Le parlement devrait jouir de pouvoirs élargis lui permettant non seulement d’approuver / amender les textes du conseil européen mais également d’en proposer. Les membres du conseil européen devraient être issus du parlement européen et bénéficier de sa confiance. Finalement, une véritable circonscription européenne devrait être mise en place permettant à tout citoyen européen de voter pour tout candidat provenant d’un autre pays européen.

Afin que les institutions européennes aient les moyens de gérer leurs nouvelles compétences, le budget de l’Union Européennes devrait être augmenté. Les recettes allouées à l’Union Européenne sont aujourd’hui minimes, i.e. environ 1% des revenus européens lui étant transférer (dont 40% est redirigé vers la politique agricole commune). Un impôt européen transparent devrait être levé tout en n’accroissant pas la pression fiscale pesant sur les agents économiques européens. Les institutions nationales se verraient ainsi privées de certains revenus mais leurs compétences diminueraient en contrepartie.

De nombreuses réformes devraient donc être mise en place avant de pouvoir bénéficier de véritables politiques européennes. Ces réformes feront perdre aux pays européens une partie de leur souveraineté nationale…tout comme la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier l’a nécessité en 1951. Il est temps que l’Union Européenne et ses institutions soient menées par des politiciens courageux et visionnaires afin de franchir cette nouvelle étape…

Un tournant décisif pour l’Union Européenne !

Commenter cet article